La gestion de stress au service de sa performance managériale

La gestion de stress au service de sa performance managériale

pub-haut

La gestion de stress, condition inhérente à la performance et au leadership.

 Dites vous que ce n’est pas la situation qui est stressante mais la manière dont elle est vécue !

Les 10 « TIPS » de la gestion de stress

Devant une situation stressante pour vous :

  • Concentrez votre énergie de manière utile !

Distinguez ce qui relève :

  • De la zone dite « imposée »
  • De votre zone d’influence
  • De votre zone de décision, de contrôle

Ne dépensez pas inutilement de l’énergie sur les éléments de la première zone. Vous ne serez pas, en tout état de cause, en mesure de changer les choses !

Recherchez les actions permettant d’améliorer ce qui relève de votre zone d’influence (par exemple, vous ne pouvez pas changer le caractère de votre collègue mais que pouvez-vous faire pour améliorer votre relation ?)

Fixez-vous des objectifs, déterminez une stratégie et un plan d’actions sur votre zone de décision et de contrôle ! Votre énergie doit être concentrée au maximum sur cette zone !

  • Libérez-vous des messages qui vous conditionnent et vous contraignent !

Identifiez-les : « sois parfait », « sois fort »/  « sois à la hauteur », « ne montre jamais tes émotions », « sois toujours là pour les autres » …

Analysez ce qu’ils ont de positif et de porteur dans votre quotidien et au contraire, ce qu’ils ont de limitant dans votre performance, votre relation aux autres …

Trouvez des messages contraires et permissifs

Testez-les et observez les impacts

  • Revenez à froid sur une situation qui a été source de stress

Décrivez-vous la situation

Formalisez les réactions et émotions que vous avez eues

Analysez objectivement la situation (placez-vous en position d’observateur – l’émotion passée, cela sera plus aisé)

Identifiez ce qui a été disproportionné dans votre attitude

Formalisez les changements à opérer

Projetez-vous dans cette même situation avec cette nouvelle manière de l’appréhender et mesurez-en les effets bénéfiques pour vous

Analysez les impacts pour vous et vos collaborateurs à ne pas savoir dire « Non »

Persuadez-vous que ne pas savoir dire « NON » a souvent un effet contraire à celui recherché en terme de qualité et de réactivité

Aidez-vous par le « NON … MAIS … » : Soyez force de proposition !

  • Développez votre assertivité

Sachez vous imposer avec tact et fermeté et soyez crédible.

Fuyez la communication basée sur l’agressivité, la fuite ou la manipulation

Soyez à l’écoute, portez de l’intérêt au point de vue de votre interlocuteur, affirmez votre position comme un point de vue différent et non comme LA VERITE

Recherchez une relation « gagnant/gagnant »

  • Optimisez la gestion de votre temps et des priorités

Identifiez les enjeux et la valeur ajoutée des actions que vous menez et du temps que vous y passez

Ne faites pas ou déléguez les actions sans valeur ajoutée au regard de votre poste et de ses attendus

Rappelez-vous des quelques règles suivantes sur la gestion temps :

  • Loi de Murphy: Toute tâche prend plus de temps que ce que nous l’avions prévu
  • Loi de Pareto: 80% des résultats sont produits par 20% du travail effectué
  • Loi de Parkinson : Plus on a de temps pour réaliser une tâche, plus cette tâche prend du temps
  • Loi de Laborit: Effectuer les tâches les plus difficiles en début de journée permet une plus grande efficacité à moindre énergie
  • Loi d’Illich : Passé un certain temps sur une tâche, l’efficacité diminue et devient contre-productive
  • Loi de Carlson : une tâche effectuée en continue prend moins de temps qu’une tâche réalisée en plusieurs fois
  • Sachez déléguer efficacement !

La délégation a deux effets principaux :

  • Elle permet de gagner du temps à terme afin de se consacrer aux tâches ayant une plus grande valeur ajoutée (au regard de votre poste) – Nota: environ 50% des tâches effectuées à chaque niveau relève du niveau inférieur !
  • Elle responsabilise et donc motive les collaborateurs

Attention, déléguer n’est pas « se débarrasser »

On ne délègue pas qu’une tâche mais aussi des responsabilités

Déléguer efficacement demande du temps.

Il s’agit d’un investissement pour un gain de temps ultérieur

La délégation doit être encadrée pour être efficace !

  • Ne fuyez pas vos émotions !

Le manager n’est pas « un robot ».

Le leader fait part de ses ressentis, de ses émotions.

Il ne s’agit pas de se laisser envahir mais d’apprendre à les gérer pour savoir les exprimer – Rejeter ses émotions leur donne plus de force !

  • Projetez-vous dans l’état désiré et visualisez votre réussite (vis à vis de la situation stressante)

Analyser les causes du stress devant une situation identifiée

Formalisez les objectifs recherchés pour gérer cette situation

Projetez-vous dans la réussite de gestion réussie de ce stress

Formalisez les actions vous ayant permis cette réussite et mettez-les en œuvre

  • Soyez acteur de vos réactions !

Devant une situation subie (« zone dite imposée » – voir point 1), rappelez-vous que si vous ne pouvez changer la situation, vous pouvez changer la manière de la vivre (théorie des renversements psychologiques d’APTER) !

Identifiez l’état adopté face à telle ou telle situation stressante.

Adoptez l’état inverse.

pub-haut

Au delà du résultat, prenez plaisir aux actions nécessaires à son atteinte !